Guide pratique : sauvegarde.

Salut ! Je vais vous expliquer ici comment (et un surtout pourquoi) sauvegarder ses données. Que ce soit un disque dur entier ou un dossier spécifique, il existe des bonnes pratiques à respecter pour être certain de retrouver ses fichiers en cas de pépin.

Au même titre que les mots de passe, je suis sûr que vous savez très bien que vous devriez sauvegarder (plus souvent) vos données informatiques.
Mais encore une fois :

“ pas le temps, plus tard, ça presse pas… ”

Vos données valent de l’or.

À l’heure actuelle, vos données valent de l’or. Vous êtes en train de penser à vos cours de pharmaco ou votre exposé d’anglais police 12 pour que ça prenne deux pages dont, évidemment, tout le monde se fout.
Cependant, vous avez aussi très certainement des photos, vidéos, relevés bancaires, fichiers texte de mots de passe, tableaux excel de contacts, etc. Ça serait con de tout perdre hein ! Du jour au lendemain, d’un instant à l’autre, 3… 2… 1…

Je suis peut-être un peu anxiogène. Si vous ne voyez toujours pas, dites vous que Facebook vend vos données et que le petit Marco Zuckerbergo est multi milliardaire. Vous commencez à comprendre que vos données ont de la valeur non ?

Les autres personnes qui profitent de vos données sont les pirates/hackeurs qui chiffrent vos disques durs et qui vous demandent une rançon pour les récupérer (les fameux ransomeware).

Au final, vos données ont autant de valeur qu’elles sont uniques. S’il n’existe qu’un seul exemplaire d’une voiture, ça va être compliqué de l’acheter pas chère sur le bon coin ! Donc si vos données ne se trouvaient que sur votre disque dur cramé/chiffré/volé, vous serez plus enclins à payer un réparateur/pirate/détective privé pour les récupérer. Alors que si vous avez une sauvegarde : c’est gratuit (ou presque).

“ ce qui est rare est cher ”

La méthode 3, 2, 1

C’est une méthode que je trouve intéressante, simple et concise :

  • 3 sauvegardes différentes (3 copies de vos fichiers)
  • 2 types de stockage différents (disques durs internes/externes, cloud)
  • 1 copie doit être décentralisée (ailleurs que chez vous)

Avec cette méthode, vous êtes tranquille en cas de vol, d’incendie, de faille technique, de virus. Cas pratique :

Michel possède ses photos de vacances sur son ordinateur portable (disque dur interne). Il les grave sur des DVD pour pouvoir les organiser plus facilement et les envoie à sa fille via (autre chose que) dropbox.
Michel a donc, sans le savoir, appliqué à la lettre la méthode 3, 2, 1 (et même un peu plus puisqu’il utilise 3 supports différents, sacré Michel !).

Je vous entend déjà rager :
“ T’es bien gentil mais j’ai un peu plus que 10 photos à sauvegarder moi ! ”
SANS BLAGUE !?
Pour sauvegarder un ou plusieurs disques durs entiers, il existe des solutions simples, pas forcément payantes et à la portée de tous. Le seul inconvénient potentiel (celui qui vous empêche de vous mettre à sauvegarder vos données) c’est la durée de la procédure.
Vous avez la possibilité de sauvegarder sur un disque dur externe manuellement les fichiers qui vous estimez importants. Vous avez la possibilité de le faire automatiquement via des programmes comme Time Machine sur Mac. Vous avez même la possibilité de cloner entièrement votre disque dur interne sur un externe (utile pour récupérer son système intact en cas de vol/destruction).

Le moins évident dans la méthode 3, 2, 1 serait la copie décentralisée. Vous pouvez laisser un disque externe chez un ami ou au travail mais ce n’est pas le plus pratique pour réaliser des sauvegardes fréquemment.
La solution que j’ai choisie est de faire confiance à un prestataire. Ce prestataire propose de sauvegarder vos données sur ses serveurs (dans le cloud quoi). Pour 50$ / an, vous avez un stockage illimité. J’ai également activé le chiffrement de mes sauvegardes. Ainsi, personne à part moi ne peut accéder aux fichiers en cas de piratage.

cloud-blaze-red

Backblaze est le prestataire que j’ai choisi. Il ne coûte que 50 $/an soit environ 3 € par mois. Pour avoir mes données (chiffrées) aux chaud dans un data center sécurisé… je ne vais pas me priver !
De plus, il propose des logiciels de synchronisation compatibles tous systèmes d’exploitation (les sauvegardes sont gérées en arrière plan et en continu).
En cas de panne/vol/destruction de mes disques durs internes, je sais que j’ai une copie à jour de mes données prête à être restaurer à n’importe quel moment.

Encore une fois, le choix final repose énormément sur la confiance que vous accordez au prestataire (comme pour un VPN).
Si vous pensez toujours que vous n’avez rien à cacher, vous n’aurez pas de mal à stocker vos données sur un serveur distant n’est-ce pas ? 😉

L’inconvénient de la sauvegarde est clairement le temps qu’il faut y consacrer. Chez Backblaze, ma sauvegarde initiale a durée + de 10 jours (pour environ 200 giga de données). Un Time Machine ira plus vite (entre quelques heures et un jour pour +500 giga).
Cependant, une fois ces solutions en place, elles sont complètement automatisées et ne requièrent quasiment jamais votre attention.

Un compromis somme toute parfaitement acceptable quand on imagine la merde que cela serait de perdre tous nous fichiers !

Partager cet incoyable article :

www.narduin.xyz/stuff-backup/